Analyses pour les particuliers

Dureté de l’eau : gratuit

La dureté de l’eau représente la somme des ions calcium et magnésium et ne constitue en aucun cas un danger pour la santé. Par contre la dureté est responsable de l’entartrage des installations.

Pour connaître la dureté de votre eau, ainsi que d’autres paramètres, à votre adresse au niveau du  compteur, vous pouvez consulter le site www.vivaqua.be (onglet « espace client », « Qualité de l’eau »).

Si vous possédez un adoucisseur, il peut être utile de vérifier la dureté de votre eau. Attention, parfois seule l’eau chaude est adoucie. Afin d’éviter d’éventuels problèmes de corrosion, Vivaqua conseille de maintenir une dureté résiduelle de 10 à 15 °F.

Vous pouvez apporter à Brulabo un échantillon de votre eau : 250 ml (1/4 de litre) suffisent. Le résultat vous sera communiqué par téléphone ou courriel (pas d’envoi de rapport).

Pour les analyses payantes, le paiement se fait (en espèces) lors du dépôt de l’échantillon. Vous recevrez un rapport et une facture acquittée par poste ou courriel.

Plomb dans l’eau : 15,00€ TVAC

Le plomb est un élément toxique, la teneur maximale dans l’eau du robinet est de 25 µg/l et passera à 10 µg/l le 25/12/2013. Le plomb dans l’eau provient des anciennes conduites de votre habitation et sa teneur est fortement influencée par le temps de stagnation. Si vous avez encore des conduites en plomb, veillez à ne pas consommer les premiers litres d’eau après une période d’absence. Si vous souhaitez une analyse, remplissez une petite bouteille en plastique et apportez-la directement au laboratoire.

Plomb dans les peintures et vernis : 20,00€ TVAC

Si vous décapez des anciennes peintures ou vernis, des protections respiratoires sont à prévoir. Il est déconseillé de poncer à sec des peintures contenant du plomb. Les enfants sont particulièrement sensibles aux intoxications par le plomb, écartez-les donc du chantier. En cas de doute, apportez au laboratoire un échantillon d’écailles, de grattures ou éventuellement un morceau du support peint ou verni.

Eau de puits : 121,00€ TVAC y compris le prélèvement (Région Bruxelloise + Wemmel)

Si vous utilisez de l’eau de puits pour usage alimentaire, il faut vérifier sa potabilité. Notre analyse standard porte sur les paramètres suivants :

– microbiologie : germes totaux, coliformes totaux, E. coli, entérocoques intestinaux, germes anaérobies

– chimie : conductivité, pH, oxydabilité, ammonium, nitrite, nitrate, dureté

Le prélèvement doit se faire avec nos flacons. Nous effectuons nous-même le prélèvement dans les 20 communes affiliées. Hors de ce territoire, vous devez au préalable venir chercher les flacons et réaliser vous-même le prélèvement. Prenez donc contact avec Brulabo si vous souhaitez une analyse de potabilité.

Il n’est normalement pas nécessaire de vérifier la potabilité de l’eau du robinet car celle-ci est contrôlée en permanence par votre société distributrice (Vivaqua pour Bruxelles et Wemmel). Toutefois le mauvais état, la mauvaise conception ou le mauvais usage du réseau de votre habitation peut être à l’origine de certains problèmes. Le principal ennemi de la qualité est la stagnation : évitez les bras morts et les robinets inutilisés.

L’eau de pluie récupérée dans une citerne n’est pas potable sans un traitement de désinfection.

Problèmes de mérule ou autres parasites du bois : veuillez consulter l’onglet «Mérule».